Archéologie Opérations


Diagnostic, 18 rue Saint-Martin, prieuré Saint-Martin (2008)


18 rue Saint-Martin

Le diagnostic a été prescrit suite à la démolition d’un bâtiment jouxtant l’église prieurale Saint-Martin et à l’occasion du dépôt d’un permis de construire d’un immeuble. L’édifice religieux, dépendance de Marmoutier de Tours, est fondé au 11e siècle dans le cadre de la mise en place de la seigneurie lavalloise. Cette fondation s’accompagne alors d’un bourg qui s’organise autour de la voie antique présumée Le Mans-Corseul.

L’impact du bâti contemporain sur la parcelle diagnostiquée n’a laissé qu’une place réduite à de possibles vestiges antérieurs.

Un seul bâtiment antérieur à la période contemporaine a été mis au jour. Il s’agit un petit édifice d’environ 5 m de côté, construit en deux étapes. (fin 15e siècle et début 17e siècle) Sa vocation agricole ou péri-agricole initiale ne fait pas de doute. Il ne devient à usage d’habitation que dans le courant du 17e siècle (sol pavé et cheminée).

Le reste des vestiges se résume au mobilier céramique. Deux tessons antiques viennent confirmer la chronologie de la voie proche d’une cinquantaine de mètres. L’essentiel du mobilier recueillis dans les remblais témoigne surtout d’une occupation à partir du 13e siècle.

Le diagnostic confirme la vocation agricole de cet espace péri-prieural, la claire distinction entre le bourg monastique et le prieuré en lui-même, et l’aspect très tardif de l’urbanisation du secteur.